Carrosserie SANS FRANCHISE : Comment ? Pourquoi ?

Un carrossier sans franchise, comment et pourquoi ?

L’équipe de la Carrosserie CARS place ses clients au cœur de ces préoccupations.

Nous sommes partenaire de toutes les assurances, mais nous ne souhaitons pas être agréé.

Comment marche les assurances avec les garages agréés ?

Votre assurance s’est créé un réseau de carrosseries. Pour qu’un professionnel de l’automobile devienne « garage agréer », il doit accepter des taux horaires préférentiels souvent très bas et parfois des remises sur les pièces et accessoires vendues. En pied de facture des remises de l’ordre de 5 à 15% sont faites en rémunération des plateformes de gestion de sinistres et compagnies d’assurances. En contrepartie, le carrossier agréer reçoit en principe, un volume de travail plus important.

Au final, le carrossier agréé effectue des prestations environ 40% moins chères qu’un carrossier indépendant !

Voilà pourquoi votre assureur insiste autant pour vous canaliser vers garage agréer.

Un client peut-il avoir la même prestation dans un garage agréé que dans un garage indépendant ?

Chez CARS, nous ne voulons pas enrichir une compagnie multinationale d’assurance en lui faisant des faveurs.

Nous avons choisi cette politique de carrosserie sans franchise* pour nos clients. Nous déduisons de la franchise d’assurance une remise indexée sur le montant des réparations.

Pour Infos

I. ― Après l’article L. 211-5 du même code, il est inséré un article L. 211-5-1 ainsi rédigé :
« Art. L. 211-5-1. – Tout contrat d’assurance souscrit au titre de l’article L. 211-1 mentionne la faculté pour l’assuré, en cas de dommage garanti par le contrat, de choisir le réparateur professionnel auquel il souhaite recourir. Cette information est également délivrée, dans des conditions définies par arrêté, lors de la déclaration du sinistre. »
II. ― L’indication obligatoire prévue au I est applicable aux contrats souscrits postérieurement à la publication de la présente loi ainsi qu’aux contrats à reconduction tacite en cours, pour lesquels la mention doit figurer sur chaque avis d’échéance annuelle de prime ou de cotisation.